SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
CANICULE : c’est imprévisible et on ne peut...
Publié; le 24 juin 2019 | SnudiFO-47

CANICULE : c’est imprévisible et on ne peut pas faire plus...

Enfin, on ne peut pas...

Année après année, dans nos écoles, les épisodes de fortes chaleurs impactent grandement les conditions de travail des enseignants.

Si certaines écoles sont mieux loties que d’autres, une grande majorité d’établissements ont des locaux qui n’offrent pas des températures de travail correctes et compatibles avec un exercice normal de l’activité professionnelle.

Lorsque le bitume surchauffé des cours de récréation dépasse largement les 40° quand celui de l’air s’en approche, il arrive régulièrement que la température dans les classes s’approche de 27°, voire 30°, parfois plus...

Au-delà de ce que supportent aussi nos élèves et des difficultés que cela crée dans notre pratique, il est inadmissible que les enseignants doivent travailler dans de telles conditions quasi-tropicales.

Pourtant, c’était prévisible. Et notre chef de service (le DASEN), notre employeur est responsable de notre sécurité et de nos conditions de travail.

Si notre ministre édicte des "recommandations", celles-ci pourraient faire sourire si elle ne révélaient pas le manque de connaissance du professionnalisme, du bon-sens et de la bienveillance des enseignants envers leurs élèves, enseignants qui pensent d’ailleurs plus à protéger ces derniers qu’à eux-mêmes alors qu’ils souffrent eux aussi de la chaleur et des conditions de travail que la canicule impose, y compris en modifiant le comportement de nos élèves.
De plus, ces recommandations faciles font reporter sur les directeurs la responsabilité de la lutte contre la canicule et le maintien de bonnes conditions de vie dans les classes... Ah, mais oui, pour les élèves seulement !

Inadmissible !

Le SnudiFO et la Fédération Nationale de l’Enseignement FO a écrit au Recteur et au DASEN pour demander que les mesures nécessaires de lutte contre la canicule soient prises.

PDF - 696.2 ko
Courrier au DASEN - Canicule

Vous trouverez ici les prévisions officielles de Météo-France qui ne peuvent tenir compte de certaines spécificités locales amenant à des températures encore plus élevées.

ICI, les recommandations de L’INRS – Institut National de Recherche et de Sécurité – parlent de danger avec risques d’accidents du travail dont certains peuvent être mortels, quand la température monte au-dessus de 33° degrés C.

Le SNUDI-FO invite par ailleurs toutes les équipes qui seraient confrontées à des températures « insupportables » :

  • à faire un SIGNALEMENT journalier (à refaire plusieurs fois si nécessaire car l’Administration a pour habitude de jouer la montre en pareille situation) sur le Registre Santé et Sécurité au Travail avec un relevé des températures des salles de classe (ne pas se laisser désarçonner par l’argument spécieux que le relevé de température n’est pas réalisé avec un thermomètre « homologué » et dans ce cas demander que la mairie ou l’IEN vienne relever la température). Transmettre votre fiche à l’IEN avec copie au SNUDI-FO 47.
  • à saisir le médecin scolaire pour faire consigner les cas de malaise des élèves et des personnels.
  • à aller voir votre médecin si besoin qui établira un certificat initial d’accident du travail. (Contacter le syndicat pour la démarche).
  • à informer - avec toute la retenue nécessaire - les parents d’élèves de la situation : ils peuvent eux aussi saisir la Direction académique et les services de la Mairie.
  • à appeler le 15 à la moindre suspicion d’un coup de chaleur, à faire un signalement de tout malaise ou hyperthermie (à l’IEN, au Président du CHSCT et aux représentants FO au Comité d’Hygiène et de Sécurité, à la mairie).

ATTENTION : en cas d’incident(s) grave(s) résultant d’une chaleur excessive dans les locaux, l’absence de signalement pourrait engager votre responsabilité. Faire un signalement, c’est aussi se couvrir, quelles que soient les fonctions occupées (directeur ou adjoint) si un incident grave survenait à cause de ces fortes chaleurs.
ATTENTION BIS : "Le fonctionnaire signale immédiatement à l’IEN de circonscription représentant le Directeur académique (article 5-7) toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé [...]", il ne faut en aucun cas abandonner les élèves ! En clair, si vous sentez ou pensez que vous allez faire un malaise à cause de la chaleur, prenez vos élèves et déplacez-vous avec eux dans le lieu le moins chaud de l’école, prévenez le directeur, l’IEN. Si nécessaire prévenez le "15". Ne quittez pas l’école. Personne ne pourra vous reprocher de vous mettre en sécurité !

cale
Documents Liés
Courrier au DASEN - Canicule
PDF - 696.2 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo