SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Compte-rendu de la CAPD du 7 septembre
Publié; le 13 septembre 2018 | Eric Lafond

À l’ordre du jour,
1) Mouvement : ajustements de rentrée
2) Demandes particulières
3) Commissions d’entretien
4) Inéat – Exéat
5) Questions diverses

1. MOUVEMENT : AJUSTEMENTS DE RENTREE

Nous démarrons l’année scolaire avec un léger excédent de personnes par rapport au nombre de postes.
Entre les fermetures (Bouglon)/ ouvertures (Moirax)/ levée de blocage (Brax) de postes en CTSD hier, d’une part, et, de l’autre, les départs tardifs mais tant espérés de collègues pour un autre département, après remaniements, il reste 4 collègues sans poste (3 à ce jour), qui sont pour l’heure encore rattachés à une circonscription, et 1,71 postes (en 4 fractions très dissemblables).
Dans l’attente de CAPD qui se tiennent encore dans d’autres départements et qui nous permettront peut-être de libérer des collègues du 47 en attente d’ineat et d’en accueillir de nouveaux, on ne peut que se dire (à l’unisson de notre Dasen, une fois n’est pas coutume) qu’à la 1ère épidémie, cela sera largement insuffisant pour couvrir les besoins en remplacement. Mais c’est tellement mieux que les rentrées précédentes quand 12 à 16 postes n’étaient pas pourvus.

A la question posée de savoir si les pré-affectations le jour de la prérentrée des collègues restés sans postes à l’issue de la phase 2 du mouvement en juin permettent l’équité, Mme Pujos, DRH répond qu’ on ne peut refaire le Mouvement et proposer l’ensemble des postes aux personnes pré-positionnées (ce n’est fait qu’en cas de fermeture sèche de poste). Les collègues peuvent « passer leur tour » mais devront alors prendre ce qui reste. Elle précise qu’il est difficile de savoir exactement combien de poste vont se libérer. Les agents sans poste en surnombre sont appelés en fonction de leur pré-positionnement/barème. Lorsque les postes de leur circonscription sont fournis, on propose, en fonction de leur barème, les postes restants. L’administration prend soin de vérifier à ce que les postes/circonscription proposés ne les éloignent pas de leur affectation en surnombre d’origine.

2. DEMANDES PARTICULIÈRES

Le gros souci sur cette rentrée concerne en fait la quantité conséquente de collègues qui étaient affectés auprès des circonscriptions faute d’avoir obtenu un poste aux 2 phases du mouvement l’an dernier (50 collègues au total dont 5 provenant d’autres départements).
Là, c’est l’inconfort dans la plupart des cas : une pré-rentrée à l’inspection de la circonscription, un temps très limité pour choisir parmi une courte liste de postes vacants : choisir le poste très loin mais sûr, ou passer son tour et s’en remettre au hasard, des fois qu’un poste inconnu encore se libère finalement ou soit créé au CTSD 6 jours plus tard…
Nous avons donc des collègues malchanceux qui habitent avec leur famille en Lot-et-Garonne et subissent des heures de déplacement dignes de la région parisienne pour se rendre sur leur lieu de travail… les transports en commun en moins.

Beaucoup de demandes particulières allaient en ce sens et n’ont pu recevoir un avis favorable au motif que les postes libérés ou crées à la dernière minute (à la rentrée, au CTSD) sont attribués aux collègues restés sans poste le jour de la pré-rentrée, et les portions de poste restantes en suivant le barème - et, si égalité, la date de naissance - proposées aux 4 collègues toujours sans poste.
Pour certains, il eût mieux valu passer son tour et dire que l’on préférait ne rien choisir pour l’heure (malgré la pression et le stress)... Quel dilemme !

3. COMMISSION D’ENTRETIEN

Un seul poste a donné lieu à une commission d’entretien : sur 2 candidatures, c’est M. Bieth qui est reçu pour devenir Conseiller Pédagogique Départemental Formation et Actions Educatives.

4. INEAT – EXEAT

Au moment où se réunissait la CAPD, 5 collègues du 47 avaient obtenu leur mutation (2 de plus l’ont obtenue depuis)... C’est mieux que les années précédentes, mais on est encore loin du compte pour que soit respecté notre droit à mutation.
Concernant les autres départements de notre académie, on apprend que la priorité académique (considérer en priorité les candidatures des autres départements de notre académie) serait oubliée par les DSDEN des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Rappelons que pour aller dans les Pyrénées Atlantiques, la priorité absolue reste encore de parler basque.

5. QUESTIONS DIVERSES DU SNUDI-FO

o Enquête CHSCT St-Antoine de Ficalba : Impossibilité de regrouper en même temps l’ensemble des intervenants.
o Prime REP pour les remplaçants : Cela dépend de la plateforme paye de Gi-ronde.
o Réemploi des contractuels de l’an dernier : 4 ont été recontactés. En attente de voir si les postes proposés correspondent à leur besoin. Les autres n’ont pas souhaité être renouvelés.
o Stagiaires : 2 licenciements de PES dans le privé, aucun dans le public, 7 renouvellements dont une personne qui a démissionné.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo