SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Elèves présentant des difficultés de comportement : que faire ?
Publié; le 1er mars 2018 | Eric Lafond

L’inspecteur d’Académie vient de faire parvenir aux écoles (parution au COEE le 26 février), un document élaboré dans le cadre du CHSCT départemental, ayant pour objet « d’aider les enseignants et les directeurs d’école dans la gestion des élèves présentant des difficultés de comportement. »
La gestion d’un élève ayant des troubles de comportement importants peut-elle se résumer à un document listant les différentes étapes de la prise en charge ?

Nous sommes de plus en plus interpellés par des collègues qui n’en peuvent plus. Certains affrontent quotidiennement des enfants qui relèvent de soins extérieurs à l’école, ou qui devraient être dans des structures spécialisées qui ne peuvent plus les accueillir, faute de place, ou au nom de l’inclusion scolaire systématique.
Si le document « de gestion des élèves au comportement difficile » peut véritablement être utile en tant qu’aide-mémoire sur les procédures, bien avant que toutes les étapes ne se soient déroulées, l’année scolaire sera terminée et enseignants comme élèves auront souffert !
Car c’est bien sur l’enseignant que reposent toutes les responsabilités au final, même lorsque sa circonscription lui apporte une aide dans les limites permises par les textes actuels.

Le SNUDIFO47 vous conseille cette marche à suivre en cas de problèmes récurrents (violence de l’enfant le mettant en danger, mettant en dangers ses pairs ou les adultes, absence de réaction ou refus des familles malgré les nombreuses démarches, les réunions, les propositions d’aide) :

→ Ne laissez pas les situations s’envenimer ou c’est vous qui finirez par craquer.

1. Faites des rapports de faits régulièrement par écrit à votre IEN. Ne vous contentez d’un rendez-vous ! Seul un écrit vous mettra à l’abri en cas de problème grave.
2. Pensez à l’information préoccupante. Vous n’avez pas à demander la « permission » à votre IEN. Vous ne lui en envoyez qu’une copie pour information.
3. Vous avez également la possibilité d’alerter l’administration par la transmission à votre IEN d’une fiche SST (santé et sécurité au travail) : l’administration a l’obligation d’apporter une réponse et celle-ci est examinée par le CHSCT (Comité hygiène, sécurité et conditions de travail).
4. Pensez à l’application « Faits école » sur Magist@re. Elle peut, au cas-par-cas et en cas de réponse tardive de l’Administration, permettre d’accélérer les choses.

Faites-vous confiance ! Vous êtes sur le terrain, les seuls à connaître les situations, à mesurer chaque jour non seulement votre souffrance mais aussi celle de ces enfants.

N’hésitez pas à contacter le SNUDIFO47 en cas de problème ou pour des conseils.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo