SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
CSG, RETENUE POUR PENSION, BLOCAGE DU POINT D’INDICE LE POUVOIR D’ACHAT DES FONCTIONNAIRES EN CHUTE LIBRE !
Publié; le 2 octobre 2017 | Laurent Laglayse

Alors que certains - dans leur intérêt bien senti - vous ont vendu PPCR comme un progrès, vous verrez rapidement que nous sommes bien loin, par exemple, de "l’importante revalorisation" que vantent les soutiens du précédent gouvernement (dont est issu, ne l’oublions pas, notre actuel président).

JPEG - 36.6 ko
Augmentation ?

Valeur du point d’indice : le décrochage par rapport à l’inflation

Le traitement des fonctionnaires est calculé sur la base du point d’indice. C’est la valeur de ce point d’indice qui permet de mesurer le pouvoir d’achat de l’ensemble des fonctionnaires.
Entre janvier 2000 et août 2017, l’indice des prix à la consommation calculé par l’INSEE a augmenté de 28,2 %.
Au cours de cette période, les très faibles augmentations du point d’indice ont conduit à un décrochage de celui-ci par rapport à l’inflation.
Aujourd’hui, pour retrouver la valeur réelle du point d’indice de janvier 2000 (en euros constants), il faudrait l’augmenter à hauteur de 16,15 %.
Pour les fonctionnaires, la perte est énorme !

Augmentation de la CSG de 1,7 point : une nouvelle perte pour les fonctionnaires.
(voir Document "Hausse CSG et fausse compensation")

PDF - 291.7 ko
Hausse CSG et fausse compensation

Augmentation de la retenue pour pension : un racket supplémentaire des fonctionnaires
Depuis 2011, tous les ans au mois de janvier, le traitement net des fonctionnaires baisse du fait de l’augmentation de la retenue pour pension. Ce sera encore le cas en janvier 2018 (la retenue passera de 10,29 % à 10,56 %), et au moins jusqu’en janvier 2020 où la retenue atteindra 11,10 %.
Carrière, indemnitaire… c’est l’austérité généralisée.

JPEG - 79.6 ko
Arnaque PPCR

En attendant, nombreux sont ceux qui nous demandent des explications. N’hésitez pas à nous appeler pour des précisions sur les "reclassements d’échelon".

Un agent en "classe normale" est reclassé au même échelon avec conservation de l’ancienneté accumulée.
Si son ancienneté est supérieure à 4 ans ou à la durée nécessaire pour une promotion à l’échelon supérieur dans la nouvelle grille, il bénéficie de cette promotion au 01/09/2017 et le reliquat est supprimé, ce qui fait partie du marché de dupe auquel le SnudiFO s’est opposé.
Seuls y "gagnent" un peu et momentanément ceux qui ont plus de 4 ans d’ancienneté dans leur échelon quand il en fallait 5 pour passer au supérieur dans l’ancienne grille. Mais là encore, inégalité entre ceux qui avaient tout juste plus de 4 ans d’ancienneté dans l’échelon et ceux qui étaient presque à 5 ans : ils sont passés à l’échelon supérieur au 1er septembre et se retrouvent avec les "compteurs" au même niveau.

Un agent en "hors classe" est reclassé à l’échelon correspondant à son indice (égal ou immédiatement supérieur) avec conservation de l’ancienneté acquise. Il n’y a pas de perte financière mais... l’écart d’indice entre les échelons a diminué...
Oh, "on" ne vous l’avait pas dit ?
Comme pour la "classe normale", si l’ancienneté acquise permet un avancement d’échelon, celui-ci est immédiat mais le reliquat éventuel est là aussi supprimé.

De ce marché de dupe, le SnudiFO retient la véritable arnaque sur fond d’injustice légalisée qu’est le PPCR.

Pour vous aider à connaître et à comprendre votre salaire votre salaire, vous trouverez en pièce jointe un document mis à jour d’aide à la lecture de notre rémunération.

PDF - 727.7 ko
Salaire et fiche de paye
cale
Documents Liés
Hausse CSG et fausse compensation
PDF - 291.7 ko
Salaire et fiche de paye
PDF - 727.7 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo