SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
« Rentrée scolaire en musique » : Requiem pour un Grand n’importe-quoi !
Publié; le 3 juillet 2017 | Laurent Laglayse

Pour FO : Jouons la partition des revendications !

Rentrée en musique : attention au bruit et à tout ce qui rend... sourd.
La préparation de la rentrée scolaire avait déjà de quoi inquiéter les personnels de l’Education nationale. En sus de la publication de l’arrêté sur la réforme du collège qui entérine l’autonomie des établissements, avec le projet de décret sur les rythmes scolaires ouvrant la voie à des calendriers locaux par école et aggravant les ingérences municipales, notre ministre y va maintenant de sa petite musique sur le thème de l’école des territoires...

Il annonce en effet sa volonté d’organiser « une rentrée en musique » dans les écoles et établissements secondaires lors de la rentrée 2017. « La chorale et/ou l’orchestre des écoles ou établissements seront au cœur de l’organisation de cet événement ». Petit bémol : rappelons que les effets conjugués du décret Hamon et de la réforme du collège ont fait disparaître les deux heures de chorale pour les professeurs d’éducation musicale....
Et comme tout cela ne s’improvise pas, on s’interroge devant le risque d’effet boeuf : quand auront lieu les répétitions ? Le ministre entend-il mener les personnels à la baguette, pour réformer tambour battant le calendrier scolaire ?

Une école aux quatre saisons de la territorialisation
Le courrier du ministre ajoute : « Les élèves et les parents musiciens seront aussi associés à ce temps fort de même que le milieu associatif et les collectivités locales ». Nouvelle porte ouverte à des ingérences municipales et "extérieures" en matière d’organisation et de pédagogie, l’annonce du ministre ne risque pas de faire vibrer les salles des maîtres… et sonne plutôt comme une invitation à la valse. Quel carnaval costumé craindre pour la rentrée 2018 ?

Les revendications : le sérieux avant toute chose
Loin des Te Deum dont veut peut-être s’inspirer une classe politique très éloignée des réalités, loin des manèges médiatiques, pour Force Ouvrière, la seule façon de « marquer de manière positive le début de l’année dans les écoles, les collèges et les lycées », c’est de répondre aux revendications des personnels :
- Création des postes et ouverture des classes nécessaires ;
- Rétablissement des heures de chorale dans tous les collèges et lycées ;
- Abandon de la territorialisation de l’école avec les PEDT, l’ingérence des élus, la confusion scolaire/périscolaire ;
- Pas de diminution des congés, ni de territorialisation du calendrier ;
- Maintien d’un calendrier national sur 36 semaines de cours.

(Stand up for your rights)

PDF - 1.2 Mo
« Rentrée scolaire en musique » : Requiem pour un Grand n’importe-quoi !

PDF - 248.8 ko
Se syndiquer
cale
Documents Liés
« Rentrée scolaire en musique » : Requiem pour un Grand n’importe-quoi !
PDF - 1.2 Mo
Se syndiquer
PDF - 248.8 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo