SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
PPCR/évaluation | Hors-classe : le hold-up | LSU | Carte scolaire 2017 | Direction d’école et numérique | Se syndiquer
Publié; le 13 décembre 2016 | Eric Lafond

PPCR : Pourquoi FO a voté contre au Comité Technique Ministériel du 7 décembre

Le protocole PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunération), mis en oeuvre par le gouvernement malgré sa non signature par FO, CGT et Solidaires qui représentent la majorité des voix aux dernières élections professionnelles dans le Fonction publique, prétend imposer un nouveau déroulement de carrière, de nouvelles grilles de rémunération et une nouvelle évaluation par compétences des enseignants.

Voici les raisons pour lesquelles FO a voté contre au CTM du 7 décembre. A vous de juger.

Le Comité technique ministériel convoqué ce 7 décembre devait donner un avis sur les projets de décrets statutaires bouleversant les statuts des corps enseignants et des CPE sur les déroulements de carrière, les grilles indiciaires ainsi que l’évaluation.

Les votes au CTM :

Contre : FO, CGT, SNALC
Pour : CFDT, FSU (fédération du SNUipp), UNSA

Vous pouvez lire ci-dessous un résumé des enjeux de ce vote. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire en pièce jointe la déclaration des représentants de la FNEC FP-FO au CTM.

PDF - 217.5 ko
Déclaration FO au CTM

> Des hausses de salaires ne répondant pas au rétablissement du pouvoir d’achat
Exemples : un PE au 5ème échelon gagnera fin janvier 2020 46,38 € de plus qu’ne janvier 2016, mais seulement 8,34 € de plus qu’en 2010 ; un PE au 10ème échelon aura en janvier 2020 25,12 € de moins qu’en 2010 ! Sur l’ensemble de la classe normale, sur 26 ans, le gain en 2020 en masse de points d’indice est de moins de 3%...

> Une durée de carrière allongée
La moyenne passe de 25 à 25,4 ans pour la classe normale et il faudra au moins 32 ans dans le meilleur des cas pour atteindre l’indice terminal de la hors-classe, plus probablement 35 ou 36 ans pour la majorité de ceux qui l’atteindront. Il est difficile de parler d’une accélération.

> Le rôle des CAP affaibli
Les collègues seront contraints à une double démarche pour obtenir que leur demande de révision de l’appréciation soit examinée en CAP et il n’y a plus de grilles chiffrées de référence. Il en est de même pour les avancements d’échelon.

> Une évaluation permettant l’arbitraire et les pressions locales
Cette évaluation fait disparaître toute notation chiffrée, toute référence collective. Elle repose sur les méthodes managériales d’évaluation par compétences (les savoirs, savoir-faire et savoir être) en vigueur dans le secteur privé.
Le projet de compte-rendu renvoie explicitement au « référentiel de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation » (arrêté du 1er juillet 2013) qui prétend découper le métier d’enseignant en une multitude de compétences, pour l’essentiel loin du coeur de métier, enseigner dans sa classe. Nous serions stagiaires à vie !

> Aucune garantie d’un déroulement de carrière complet jusqu’au sommet de la hors classe
Pire, en diminuant le nombre de promouvables sans changer le taux de promotions, le Ministère divisera par plus de 2 le nombre de promus en 2018 ! (Voir l’article suivant)

Salaires, promotions, évaluations :
Rien n’est acceptable dans PPCR !
Amplifions la campagne pour obtenir le retrait des projets de décrets.
Signez massivement la pétition nationale de la fédération FO de l’enseignement

Accès à la hors-classe : un hold-up se prépare !

Le projet de décret transposant PPCR pour les professeurs des écoles (c’est également le cas pour les professeurs certifiés, agrégés, les PLP, les CPE, les professeurs d’EPS et les futurs psychologues de l’EN) modifie les conditions d’accès à la hors-classe.

Ainsi, pour être susceptible d’être promu dans la hors-classe, quel que soit le corps, il faudrait atteindre deux ans d’ancienneté dans le 9ème échelon et non plus le 7ème échelon comme aujourd’hui. Dès la rentrée 2018, le nombre de promouvables à la hors-classe serait donc diminué de près des 2/3, entraînant une baisse massive du nombre de promus, déjà notoirement insuffisant ! Vous lirez dans le document en pièce jointe les explications détaillées illustrées par des exemples.

PDF - 207.2 ko
Hors-classe : le hold-up !

LSU : le SNUDI-FO en demande la suspension

Le courrier de la directrice générale de l’enseignement scolaire envoyé à tous les enseignants le 1er décembre ouvre la possibilité pour pour chaque enseignant d’évaluer ses élèves avec les outils et moyens de son choix et au rythme où il le souhaite, sans utiliser la mouture ministérielle du LSU.

C’est donc en référence à la note de Mme la directrice de la DGESCO, que le SNUDI-FO défendra tout enseignant qui se verrait injustement ennuyé parce qu’il n’utiliserait pas la version ministérielle du LSU.

En tout état de cause le SNUDI-FO demande avec la FNEC FP-FO, l’abandon total de la référence officielle au LSU. (Lire notre communiqué en pièce jointe).

PDF - 194.5 ko
LSU : suspension !

Carte scolaire 2017 : préparons nos dossiers revendicatifs

Avec le projet de budget 2017, traduction des politiques d’austérité et de destruction du service public, la supercherie gouvernementale autour des prétendues créations de postes se poursuit.
Les 4 311 créations de postes 1er degré annoncées pour 2017 ne permettront pas d’ouvrir les classes nécessaires, d’alléger les effectifs, de créer des postes de remplaçants ou spécialisés partout indispensables, ni de reconstituer les postes de RASED, ni d’augmenter les volumes de décharge de direction insuffisants...
Ce qui se profile c’est une nouvelle dégradation des conditions de travail, un nouveau renforcement des dispositifs de la refondation avec toujours plus de postes pour les missions diverses définies par des projets locaux (PDMQDC…) et les PEDT, un renforcement de l’ « école inclusive » contre les moyens spécialisés.
En ces temps de réforme territoriale et de redécoupage des départements en communes nouvelles et intercommunalités, le SNUDI FO fera preuve de la plus grande vigilance concernant les conséquences des restructurations de RPI en terme de suppressions de poste, voire de fermetures d’écoles entières, notamment dans le cadre de « conventions ruralité » ou « conventions de territoires ».

Le SNUDIFO47 invite les collègues à constituer dès maintenant les dossiers revendicatifs (sureffectifs, manque de places en UPE 2A et ULIS-école, de postes de TR, de postes RASED...). Pour toute aide, contactez le syndicat.

PDF - 298.5 ko
Enquête carte scolaire 2017

Direction d’école Projets ministériels sur le numérique : Alerte !

Le SNUDI-FO alerte les enseignants, et en particulier les directeurs d’école sur l’utilisation du numérique qui est à la fois le prétexte et le moyen de remettre en cause les garanties statutaires des collègues, d’augmenter et d’alourdir la charge de travail des directions d’école et de placer les écoles sous la tutelle des élus politiques locaux.

Nous vous invitons à lire en pièce jointe le communiqué relatif aux projets ministériels visant à transformer Base Elève en ONDE (Outil Numérique pour la Direction d’Ecole).

PDF - 290.3 ko
Numérique : Alerte !

Notre outil syndical, le SNUDI-FO

Marre de la dégradation de nos conditions de travail ? De l’accumulation de tâches, de réunions, qui nous éloignent toujours davantage du coeur du métier : enseigner ? Vous ne voulez pas être placé sous la tutelle des élus locaux ? Vous voulez conserver votre statut d’enseignant fonctionnaire d’état qui garantit notre indépendance professionnelle et notre liberté pédagogique ?
Seule la fédération FO de l’enseignement se prononce pour l’abrogation de la loi de "refondation".

C’est décidé, j’adhère à FO !
-> POUR l’abrogation de la loi de refondation et de la réforme des rythmes scolaires
-> POUR l’abandon de PPCR et du projet gouvernemental d’évaluation des enseignants
-> POUR le respect de nos obligations de service
-> POUR la défense de nos garanties statutaires et de nos conditions de travail

Renforçons l’instrument de la défense de nos droits individuels et collectifs.
Rejoignez le SNUDI-FO !

PDF - 118.6 ko
Adhésion
cale
Documents Liés
Déclaration FO au CTM
PDF - 217.5 ko
Hors-classe : le hold-up !
PDF - 207.2 ko
LSU : suspension !
PDF - 194.5 ko
Enquête carte scolaire 2017
PDF - 298.5 ko
Numérique : Alerte !
PDF - 290.3 ko
Adhésion
PDF - 118.6 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo