SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Entre détail et fondement d’une "réforme"...
Publié; le 22 mai 2015, mis à jour le 3 juin 2015 | Laurent Laglayse

M@GISTÈRE : détail d’une formation de cache misère...

Le Snudi-FO demande la suspension immédiate de ce supposé mode de formation continue et « d’animation pédagogique » qui aboutit en fait à remettre en vigueur les méthodes d’évaluation contenues dans le décret CHATEL, qui entraîne des dépassements horaires non comptabilisés et transforme les enseignants en « auto-formateurs » non rémunérés, surveillés, voire exploités.

Lors du CHS-CT.M (Commission Hygiène Sécurité et Conditions de Travail Ministérielle) du 11 mai 2015, le ministère a essayé de rassurer le SnudiFO en annonçant qu’il n’était pas question de « flicage », que le logiciel évoluerait pour prendre en compte les « dysfonctionnements » soulevés.
Pourtant, nous avons vu se confirmer les craintes exposées : temps de travail décompté de manière forfaitaire et sous-évalué, fonctionnement en forum, réunions multiples, « spam » envahissant, confidentialité discutable…

Si la demande unanime des organisations syndicales lors du CHS-CT.M est de ne l’utiliser que sur la base du volontariat sans qu’aucune sanction ne soit prononcée pour ceux qui le refuseraient, le SnudiFO confirme sa revendication de suspension du logiciel M@gistère et des « animations/formations en distanciel » ainsi que la remise en place d’un vrai plan de formation.

Pour une vision plus large, n’oublions pas que…

Le SnudiFO, face au processus de déconcentration et de décentralisation combiné, alerte encore une fois sur les conséquences d’une éducation qui, à terme, ne sera plus « nationale ».
Au moment où un certain nombre de pays européens renationalisent leur éducation pour lui redonner sa qualité perdue, la France décide de livrer aux velléités privées et spécificités régionales l’avenir de nos élèves.
L’Éducation, la reconnaissance de notre statut et nos missions vont subir les aléas et les versatilités de l’exécutif des collectivités territoriales.
Notre école non seulement ne sera plus nationale mais ne sera plus non plus protégée de l’influence des alternances politiques, des copinages corporatistes. L’école de la République s’éloigne petit à petit...

Tout ceci altère nos conditions de travail, ne permet plus de pouvoir exercer sereinement notre mission première qui consiste à instruire les élèves dans le respect des principes de laïcité, liberté et égalité de la République.

Le Snudi FO revendique en conséquence l’abandon du dispositif M@gistère, l’abrogation de la réforme des rythmes scolaires et de la réforme du collège.
FO ne s’oppose pas systématique à toute réforme... FO s’oppose aux réformes qui remettent en cause l’école publique républicaine et le statut de ses personnels.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo