SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
CAPD de rentrée : Entre opacité grandissante et joyeux bazar
Publié; le 5 septembre 2014 | Christophe Attias

En premier lieu, nous souhaitons à toutes et à tous une bonne rentrée.
N’hésitez pas à contacter le SNUDI FO pour nous faire part de vos questions et des dysfonctionnements que vous constatez lors de cette rentrée marquée par la généralisation de la réforme des rythmes scolaires.


La CAPD de rentrée est d’ordinaire consacrée à la nomination des collègues restés sans affectation à l’issue du second mouvement et aux ajustements consécutifs aux dernières mesures de carte scolaire.

D’année en année les représentants du personnel font le constat qu’il leur devient difficile, voire impossible d’exercer un contrôle sur les opérations concernant l’affectation des personnels, afin de préserver une certaine équité sur la base du respect de critères objectifs, en particulier du barème. Ainsi en est-il en particulier des collègues placés en surnombre dans les circonscriptions et affectés le jour de la prérentrée. Les interactions entre ces affectations, les demandes particulières et les mesures de carte scolaire de la rentrée rendent la tâche particulièrement pénible et ardue... Situation qui a conduit l’ensemble des délégués du personnel à s’abstenir lors du vote sur les propositions d’affectation.

À l’issue de cette CAPD, le département est déficitaire : 7 postes ne sont pas pourvus. L’administration a précisé qu’il serait fait appel à des titulaires remplaçants pour pourvoir ces postes. Nous avons immédiatement protesté en exigeant que ces postes soient pourvus par des collègues qui demandent à entrer dans le département, ce qui permettrait de commencer à débloquer la situation sur ce plan et permettrait de réduire le nombre de situations douloureuses pour des collègues séparés de leur conjoint depuis plusieurs années ou en disponibilité. Comme lors des audiences et CAP précédentes, l’administration a justifié son refus d’accorder un seul INEAT ou EXEAT par le cadrage académique : sous prétexte que l’académie est excédentaire (Pyrénées Atlantiques, Landes, Gironde), le recteur, sur consigne du ministère, bloque la procédure. Cette décision découle de la politique d’austérité que conduit à aggraver encore, malgré les annonces fracassantes de création de postes, les conditions de travail des élèves et des enseignants et à remettre en cause dans les fait le droit à mutation.
En outre, l’appel aux TR pour pourvoir les postes vacants va réduire encore des moyens de remplacement notoirement insuffisants.
Si, il y a 2 ans, 7 INEAT avaient été accordés fin octobre, il n’y aucune garantie qu’il en soit de même cette année… C’est une demande du SNUDI FO.

Nous reviendrons, entre autre, sur les demandes d’INEAT-EXEAT dont les collègues nous ont confié le dossier lors d’une audience que nous allons demander au nouveau DASEN.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo