SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Lettre Spéciale Mouvement
Publié; le 31 mars 2013

Le mouvement : infos pratiques

La saisie des voeux sur i-prof a débuté le 30 mars et se terminera le 19 avril 2013.

Comme chaque année, le SNUDI FO propose, pour vous aider à faire votre choix, une interface d’aide au mouvement sur notre site

Sur cette interface vous pourrez lister tous les postes (vacants et susceptibles) par type et/ou par zone géographique. Vous y trouverez également un lien vers les documents officiels publiés par l’administration (note de service, liste des postes, carte des zones).

Attention : cette année, en raison d’un nombre de voeux vacants particulièrement faible, le nombre minimum de voeux que doivent faire les enseignants dans l’obligation de participer au mouvement est de 15 voeux au lieu de 20 voeux initialement. Et le voeu géographique n’est pas obligatoire.

N’hésitez pas à nous contacter !


Compte-rendu de la CAPD du 28 mars

Vous pouvez lire en pièce jointe le compte-rendu de cette CAPD de préparation du mouvement.

Après les permutations dont le taux de satisfaction n’a jamais été aussi bas, le mouvement départemental propose très peu de postes vacants avec comme conséquence le risque pour beaucoup de collègues de se voir nommés à la fin de l’année scolaire selon les seuls besoins de l’administration...

Pourquoi si peu de postes vacants ?
À cause du non respect des textes, de la Masterisation et des bricolages Peillon !

- 70 postes bloqués pour les stagiaires : non seulement ce n’est pas réglementaire mais c’est surtout la conséquence de la masterisation qui les place directement en classe après le concours.
- Des postes "à profil" (plus de maîtres que de classes, scolarisation des enfants de moins de 3 ans... et bientôt la liaison école-collège) : c’est la conséquence du projet de loi de Refondation.
- Sans parler des postes fléchés anglais, des rythmes scolaires selon les communes...

En clair, pour les collègues qui veulent ou qui doivent participer au mouvement ce sera le parcours du combattant.

Pour tous les enseignants ce sera une aggravation des conditions de travail par la multiplication des réunions (y compris le mercredi après-midi) et la désorganisation du travail dans de nombreuses écoles avec des collègues titulaires, stagiaires, contractuels qui changent sans arrêt...

Le SNUDI FO se félicite de la dénonciation unanime des syndicats présents en CAPD contre ce mouvement...
Mais il faudrait surtout que le SNUDI FO ne soit pas le seul syndicat à exiger le retrait des réformes qui sont à l’origine de ce désastre : les décrets Darcos, la masterisation, la loi de refondation et les rythmes scolaires !

cale
Documents Liés
Compte-rendu CAPD du 28 mars 2013
PDF - 104.5 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo