SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Rythmes Scolaires
Publié; le 9 janvier 2013

Rythmes Scolaires : le ministre de l’Éducation Nationale désavoué !

Le projet Peillon - Julliard [*] ne recueille en tout et pour tout que 5 voix sur 72 votants au Conseil Supérieur de l’Éducation.
Aucune organisation syndicale n’a voté pour, FO a voté contre.

POUR 5 ARF, ADF, AMf, Ligue de l’Enseignement...
ABSTENTION 30 CFDT, FCPE, SNPDEN, UNEF, MEDEF...
CONTRE 23 FO, FSU, CGT, SUD, SNALC, PEEP...
Refus de Vote 14 UNSA...

Pour FO ça suffit !
- ABANDON du projet de décret sur les rythmes scolaires
- ABANDON du projet de loi Peillon de refondation de l’école
- MAINTIEN de nos garanties statutaires de fonctionnaires d’État
- AUGMENTATION des salaires, pas des horaires

Rarement un ministre n’aura aussi mal menti que Monsieur Peillon flanqué de son ami Bruno Julliard...

Selon Vincent Peillon, les enfants sont, soit disant, fatigués par des journées de classes trop longues. Ne serait-ce pas par l’inadéquation manifeste entre les programmes 2008 et le temps d’enseignement ? Poser la question c’est y répondre...

En vertu de quoi M. Peillon décide de réduire la durée de la journée scolaire... en maintenant les élèves aussi longtemps qu’avant dans les écoles et en leur rajoutant un jour de classe supplémentaire. Disons le clairement : c’est prendre les parents et les enseignants pour des c..s !

Pour les enseignants du 1er degré, la journée de travail serait aussi longue, voire plus longue qu’avant : le mercredi matin serait systématiquement travaillé et le mercredi après-midi utilisé maintes fois pour organiser les multiples réunions aussi nombreuses qu’inutiles.

Le projet de modification des rythmes scolaires, c’est avant tout le projet de l’allongement du temps de présence des enseignants dans les écoles le mercredi... et les autres jours !
Et cela, sans aucune augmentation des salaires et indemnités.

Mais surtout, et c’est bien là le véritable objectif du décret, les enseignants se trouveraient placés sous la coupe des mairies car des dernières décideraient du Projet Éducatif Territorial et auraient la possibilité de proposer seules une organisation de la semaine scolaire (art. 4 du projet de Décret).
Ce seraient donc bien les élus qui deviendraient les "patrons" des enseignants, au moins une partie de nos obligations de services, que M. Peillon s’est bien garder de quantifier dans son projet de Décret.
Le projet de modification des rythmes scolaires, en lien direct avec la loi de refondation de l’école, vise donc bien à placer les enseignants sous la tutelle des élus locaux.

Alors, pour FO, de deux choses l’une :

- soit M. Peillon entend enfin que la masse des enseignants, la majorité des parents et des élus qui rejettent ses projets et il les retire,

- soit M. Peillon persiste et signe dans sa déclaration de guerre contre l’école publique, laïque et républicaine et il portera l’entière responsabilité de ce qui va se passer dans les semaines à venir.

Dès aujourd’hui la Fédération de l’enseignement FORCE OUVRIÈRE s’adresse à tous les collègues, à tous les syndicats (lire le courrier de FO aux autres syndicats en pièce jointe) pour monter d’un cran dans la mobilisation pour exiger l’abandon des projets Peillon - Julliard.
Dans tous les cas, FO prendra ses responsabilités !

RAPPEL : Ni la loi de refondation ni aucun décret ne sont publiés ! Le projet de loi de refondation sera présenté au Conseil des Ministres le 23 janvier, ensuite il sera présenté à l’Assemblée Nationale, puis au Sénat, puis retour à l’Assemblée, et enfin il sera (ou pas) publié au Journal Officiel. Jusqu’à cette dernière étape ça ne reste qu’un projet...

[*Bruno Julliard, ancien président du syndicat étudiant UNEF. II est membre du Conseil de Paris et adjoint au maire de Paris depuis 2008 Il est aussi secrétaire à l’éducation du Parti socialiste.. Il est depuis juin 2012, conseiller auprès du ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon, dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault

cale
Documents Liés
Courrier FO aux autres Fédérations
PDF - 89.7 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo