SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudi47@fo-snudi.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Les évaluations CM2
Publié; le 15 janvier 2009, mis à jour le 7 février 2009

L’an dernier, dans le cadre de sa contre-réforme de l’enseignement primaire, le ministre avait annoncé parmi ses propositions issues du «  protocole de discussion  », signé par le SE, le SNUipp et le SGEN, la création de «  deux évaluations nationales témoins au CE1 et au CM2  ».

Ces 3 syndicats, dans le Lot et Garonne, se sont réunis pour définir une position commune contre ces évaluation. Le SNUDI FO n’a même pas été contacté.

Pourquoi ?

Parce que le SNUDI FO porte des revendications différentes ?

NON. Nous partageons pour l’essentiel les mêmes analyses sur ces évaluations et leurs conséquences...

Parce que cela pose le problème du retrait des décrets Darcos ?

OUI. Ces évaluations étaient inscrites dans le protocole de discussion signé par ces syndicats. Tous les décrets que les collègues rejettent sont issus de ce protocole et les enseignants attendent de leurs syndicats qu’ils exigent le retrait des décrets.

Les collègues ne sont pas dupes de la discrimination « unitaire » contre le SNUDI FO : à trop jouer avec le feu on finit par se brûler !

Ces nouvelles évaluations se dérouleraient pour les élèves de CM2, du 19 au 23 janvier, avec l’annonce d’une prime de 400 euros pour les enseignants concernés.

Annoncées par voie de presse , elles « permettront  » selon le ministre « une évaluation régulière des acquis et du niveau des élèves  », dans le cadre de l’application des nouveaux programmes.

Le SNUDI FO 47 dénonce la mise en place de ces évaluations organisées dès le début du mois de janvier alors que les items proposés portent sur la totalité du programme de CM 2.

. Quelle pertinence peuvent avoir de telles évaluations ?

. Quelle appréciation des résultats des élèves peut-on tirer d’évaluations organisées alors qu’une grande partie du programme n’aura pas été traitée ?

Le nombre important de coups de téléphone que nous avons reçus à la section démontent l’inquiétude légitime des collègues et les interrogations de ces derniers quant à l’interprétation de résultats faussés...

Le SNUDI FO 47 vous propose quelques éléments de réponse :

Peut-on boycotter ces évaluations ? Ces évaluations ont un cadre réglementaire. Elles sont notamment un élément important du livret scolaire (voir la circulaire 2008-155 du 24 novembre 2008 – BO n° 45 du 27 novembre 2008 – prise en application du code de l’Education). Si un enseignant décide de ne pas faire passer ces évaluations, il s’expose à des sanctions, à l’instar de l’enquête 19 pour les DE ou de l’aide personnalisée.
Peut-on n’en faire passer qu’une partie, car certaines parties du programme n’auront pas encore été étudiées ? Le SN écrit au ministre Darcos pour lui signifier l’absurdité de telles évaluations et lui demander leur annulation. Réglementairement on n’encoure aucune sanction si on ne fait pas passer toutes les épreuves aux élèves.
Les directeurs sont-ils responsables de ces évaluations ? L’orientation du MEN de ces dernières années est de rendre systématiquement les directeurs responsables de tout (EPEP oblige). Pédagogiquement, le directeur ne peut être tenu responsable de ses collègues. Il ne peut donc en aucun cas être responsable des évaluations sur son école, et encore moins de la saisie (sauf bien évidemment, s’il est concerné en tant qu’adjoint par ses évaluations).
Qu’en est-il de la prime de 400 € ? Le SNUDI FO a interrogé le MEN pour savoir si un texte était en préparation. Il s’avère que pour le moment aucun texte n’existe. Il est seulement en état de gestation. Le service du MEN qui s’en occupe a interrogé le cabinet du MEN sur les grandes lignes directrices du texte. A ce jour, sans aucune réponse, elle prévoit donc, sans accélération prochaine, une sortie dans 3 ou 4 mois. Cette prime ressemble donc fort à un effet d’annonce de Darcos sans traduction concrète.
Saisie des résultats : Il est toujours difficile de déterminer si cela fait partie de nos obligations de service. Ce qui est certain, c’est que cela ne doit pas entraîner du travail supplémentaire. Le SNUDI FO interviendra auprès des IEN pour que ces derniers trouvent des solutions pour que la saisie n’entraîne aucune augmentation du temps de travail (récupération sur les 108 heures, EVS, AVS, etc…).
Communication des résultats : Les résultats des évaluations même sous la forme de statistiques sont des informations internes à l’Education Nationale.Le syndicat donne comme consigne aux collègues de ne pas communiquer les résultats des évaluations, sauf, bien évidemment, aux parents pour ceux de leur propre enfant. Aucun résultat de classe et/ou d’école ne doit être transmis aux parents ou à leurs représentants fusse dans le cadre du conseil d’école.
cale
Documents Liés
Communiqué Évaluations CM2
PDF - 333 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo