SNUDIFO47
Section de Lot-et-Garonne
9-11 rue des frères Magen - 47000 AGEN | 05 53 47 24 72 | 07 83 26 12 47 | snudifo47@gmail.com

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
La FNEC FP-FO a été reçue par Xavier Darcos, le jeudi 11 décembre | Communiqué de la FNEC-FP FO
À ne pas vouloir abandonner vos réformes, vous prendriez la responsabilité d’une situation explosive !
Publié; le 12 décembre 2008

La Fédération Force Ouvrière de l’Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle a exprimé au Ministre ses inquiétudes sur l’ensemble de la situation et l’a particulièrement alerté sur la situation dans les lycées.

La FNEC FP-Fo a demandé à Xavier Darcos de renoncer à toute mesure de répression ou d’intimidation des lycéens.
La FNEC FP-FO a décliné son point de vue constant : la réforme des lycées et les décrets sur l’école élémentaire doivent être abandonnés, les postes supprimés doivent être rétablis. C’est l’exigence des enseignants, des lycéens, des parents.

Dès le début janvier, les mesures de carte scolaire seront annoncées, dans chaque école, chaque collège chaque lycée, ces mesures se déclineront en fermetures de postes et confirmeront la réalité des réformes du ministre.
C’est donc immédiatement que la réforme du lycée et les décrets sur l’école élémentaire doivent être abandonnés, les postes supprimés rétablis, notamment les postes RASED dans les écoles.

« A ne pas vouloir abandonner ses réformes, vous prendriez, Monsieur le Ministre, la responsabilité d’une situation devenue explosive. En janvier, votre réforme du lycée et vos décrets sur l’école seront des machines à fermer les postes et désorganiser l’école, c’est maintenant qu’il faut les abandonner. »

Le Ministre de l’Education nationale a multiplié les propos rassurants tout en se refusant à aucune décision concrète allant dans le sens de l’abandon contre-réformes et de l’ouverture de négociations.

Le mardi 16 décembre, le ministre présentera publiquement la nouvelle seconde :
il maintient sa politique et ses décisions,
il maintient les fermetures de postes,
il maintient les décrets Darcos, l’annualisation d’une partie de l’horaire des professeurs des écoles, la suppression de 2 heures de cours aux enfants,
il maintient sa réforme du lycée, les 3 heures « d’accompagnement » obligatoires, la diminution des horaires de cours,
il maintient la réforme du baccalauréat professionnel…

La FNEC FP-FO a proposé hier, à l’ensemble des fédérations syndicales de s’adresser ensemble et solennellement au Ministre pour lui demander l’abandon de ses réformes.
La FNEC FP-FO a confirmé que c’est la grève, la grève pour gagner et non les journées d’action à répétition ni les « actions originales » que les personnels veulent pour obtenir satisfaction.
Les fédérations syndicales se réuniront à nouveau le jeudi 18 décembre.
Le ministre doit entendre ce que disent les personnels et les jeunes et ouvrir les négociations.

Il y a urgence !

Montreuil, le 12 décembre 2008
cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.1.3 [23214] habillé par le Snudi Fo